0

Les Favor'i 2023

16ème cérémonie des Favor'i

Zoom sur le Favor’i du Meilleur espoir e-commerce

POURQUOI CE PRIX ?

Ce prix permet de mettre en lumière les nouveaux talents, les nouvelles pépites et acteurs du marché du e-commerce. Il est décerné par un Jury qui examine les dossiers de candidatures déposés par les sites et présélectionnés par un comité d’experts composé d’e- commerçants, d’acteurs du marché et de fonds d’investissement.

À LA CLÉ

Les nominés ainsi que les lauréats récompensés par le Jury de personnalités du e-commerce et de la distribution bénéficient d’un large écho dans le monde du e-commerce et des médias ainsi que de dotations leur permettant de se développer à un moment important de leur aventure.Le lauréat bénéficiera d’une dotation de 50 000 € bruts d’espaces publicitaires bruts sur BFM Business TV et Radio offerts par BFM Business.

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ

Peuvent concourir au titre de meilleur espoir du e-Commerce, les sites de e-commerce remplissant les conditions suivantes :

• Disposer d’une url propre, avoir sa propre marque en tant que site e-commerce et être domicilié en France.
• Avoir plus d’un an d’existence et moins de 7 ans et avoir réalisé un chiffre d’affaires HT sur le dernier exercice égal ou supérieur à 300 000 euros (GMV pour les plateformes)
• Exercer une activité de e-commerce sur le territoire français
• Employer au moins un salarié
• Le(s) créateur(s) et / ou dirigeant(s) doit (doivent) détenir au moins 50% du capital
• Une société ayant déjà présenté un dossier à l’une des éditions des Favor’i peut concourir de nouveau, dès lors qu’elle n’a pas été lauréate du prix Espoir et qu’elle répond aux prérequis ci-dessus.
• Les dossiers devront être complétés et retournés à la Fevad au plus tard le 1er décembre 2022

          DATES À RETENIR

– Clôture des candidatures : 1er décembre 2022

– Sélection des finalistes par le comité de sélection : du 2 décembre au 16 décembre 2022

– Sélection par le Grand jury des 3 finalistes : 10 janvier 2022

 – Cérémonie de remise des prix : 16 Février 2022 au Studio Gabriel et en direct sur BFM BUSINES

Découvrez les gagnantsdu Grand Prix des FAVOR’I 2022

Jeudi 10 février à 21.00, en direct sur BFM Business, la Fevad dévoilait le palmarès de la 15ème édition du Grand Prix FAVOR’I e-commerce, lors de la soirée de remise des prix qui s’est tenue au Studio Gabriel. 

L’an dernier l’événement avait été suivi par plus de 100 000 personnes, nous n’avons pas encore les audiences de cette année, mais nous  espérons que vous aurez été nombreux à nous suivre sur les antennes de BFM Business. 

Cette compétition qui chaque année récompense l’excellence a permis à nouveau de distinguer le meilleur du e-commerce à travers les prix attribués par notre Grand jury et ceux décernés par les internautes.

Malgré le contexte toujours particulier que nous connaissons depuis deux ans, elle a permis aussi, une nouvelle fois, de fédérer la « communauté » e-commerce autour de cet événement qui se veut le reflet d’un secteur en mouvement, au service des Français. 

Le Grand Prix FAVOR’I c’est aussi l’occasion de rappeler l’attachement de la FEVAD et de ses membres à promouvoir un e-commerce à la fois performant, mais aussi responsable et solidaire. Des valeurs dont le palmarès s’est fait l’écho notamment à travers le Prix RSE remis par Sophie CLUZEL, chargée des Personnes handicapées ou encore, à l’occasion du Prix spécial remis par la Fevad et le Jury.

Je vous invite à retrouver ci-dessous le palmarès complet de cette 15ème édition riche en surprises et à revivre les temps forts de cette soirée exceptionnelle en images.

Je tiens à féliciter tous les lauréats et plus généralement la centaine de sites en compétition. D’autant plus, que la moyenne générale issue de la notation des internautes progresse à nouveau.

Je souhaite également remercier le Président du Jury, Philippe de Chanville et l’ensemble des membres du Jury pour leur disponibilité et leur implication dans les délibérations.

Enfin, j’adresse un immense merci à tous nos partenaires qui nous ont permis de vivre ensemble ce grand rendez-vous annuel de la profession, qui chaque année, réunit les entreprises de toutes tailles, de tous secteurs et de tous horizons autour du e-commerce.

Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition du Grand Prix FAVOR’I e-commerce !

Marc Lolivier 

Les résultats détaillés

Le Prix des internautes

Ces Prix sont attribués sur la base d’un sondage exclusif réalisé par Médiamétrie pour le compte de la Fevad auprès d’un échantillon représentatif de la population internaute française. Les sites sont notés par les internautes en fonction de critères précis. Seuls peuvent participer les internautes ayant commandé au cours des douze derniers mois sur le site évalué. Les lauréats sont déterminés en fonction de la note moyenne obtenue dans la famille de produits ou services correspondante. Le Prix du site de l’année est attribué au site ayant obtenu la meilleure note globale des internautes, toutes catégories confondues.

C’est Yves Rocher qui, cette année, a obtenu la meilleure note globale avec 16,26.

Le nouvel acteur de la pharmacie en ligne Pharmazon remporte le Prix Espoir

Pharmazon est une marketplace créée en 2015 dédiée aux pharmaciens. La plateforme est une centrale d’achats de tous les produits non remboursables que les pharmaciens vendent en magasin. Ce concept a fonctionné très rapidement pour trois raisons : l’interface B2B est proche du e-commerce traditionnel car le pharmacien se comporte comme un acheteur, beaucoup de laboratoires sont référencés donc le choix est large (10 000 références), et, l’innovation car ce marché a été réveillé par ce nouveau mode de distribution. Pharmazon a connu une évolution importante en septembre 2021 en ouvrant le site aux particuliers. Aujourd’hui, le site est devenu un site e-commerce accessible par tous. Le particulier peut commander son produit via la marketplace, choisir sa pharmacie et aller récupérer sa commande. La pharmacie commande les produits demandés par les particuliers sur la plateforme B2B et attend que le client vienne les chercher.

Argent : Mobee Travel, le spécialiste en séjours pour les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap Grâce à Mobee Travel, les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap peuvent organiser des vacances et séjours. Le site permet des voyages accessibles à tous et s’engage à être éco-responsable: pour chaque réservation, ils plantent un arbre.

Bronze : Il Était Plusieurs Fois, une plateforme e-commerce de vêtements de seconde main La marketplace Il Était Plusieurs Fois a été créée en 2016. C’est un site qui propose des vêtements pour enfants de la naissance à l’adolescence, issus du re-commerce. Il y a beaucoup de concurrents dans ce marché tels que Vinted et LeBonCoin, mais Il Était Plusieurs Fois est la seule marketplace à s’être spécialisée dans l’univers enfant.

Decathlon et Lizee : louer au lieu d’acheter !

Decathlon a lancé un nouveau service en partenariat avec la startup Lizee, lauréate du concours de la Fevad Start Me up de l’an dernier, qui offre une meilleure accessibilité à ses produits de camping tout en garantissant leur durabilité. La société a remarqué que le marché du camping est en pleine expansion : ils produisent et vendent toujours plus de tentes. En revanche, ces tentes sont seulement utilisées une dizaine de jours par an.

Decathlon a trouvé une solution : au lieu d’acheter le matériel de camping, les clients peuvent louer les tentes (à moindre prix par rapport au prix d’achat). Le service a été testé en avril 2020 et ensuite mis à disposition partout en France en mai 2021. La société souhaite continuer ce service en France en 2022 et le dupliquer en Belgique ainsi que dans d’autres pays dans les années à venir.  

Les autres finalistes :

Argent : Fnac Darty Service de visioconférence pour rapprocher les vendeurs et les acheteurs en ligne

Bronze : Carrefour – Delipop  nouveau service de livraison et collecte pour les courses alimentaires

Café joyeux : offre d’emplois & formations pour les personnes en situation de handicap mental et cognitif

Café Joyeux est une société de cafés-restaurants qui a la particularité d’employer et de former des personnes en situation de handicap mental ou cognitif. Le premier Café Joyeux a ouvert ses portes en décembre 2017 à Rennes et depuis 5 autres ont ouvert à Paris, Bordeaux et Lisbonne. En 4 ans d’existence, Café Joyeux a reçu 800 demandes d’ouvertures ! Afin de financer l’ouverture des cafés, une marque de café en grain a été lancée à destination des particuliers et des entreprises. Ces ventes se font sur le site internet de la société qui est à la fois le site institutionnel du projet et le site e-commerce. En 2022, la société souhaite ouvrir 6 nouveaux cafés et dans les années à venir, elle en ouvrira davantage à l’international.

Les autres finalistes :

Argent : Colette Club la start-up qui vise à créer des liens intergénérationnels grâce à la cohabitation

Bronze : Cdiscount pour son programme sans emballage, une initiative qui lutte contre le suremballages

Un Prix Spécial, de reconnaissance envers les livreurs, est décerné au tiktokeur Sidou

Un nouveau Prix Spécial met à l’honneur les hommes et femmes qui sont en première ligne du e-commerce. La Fevad veut, via ce prix, remercier toutes ces personnes sur le terrain qui sont indispensables à l’e-commerce, et qui ont été particulièrement sollicitées pendant la crise sanitaire. Pour incarner ces hommes et ces femmes, le lauréat du Prix est un livreur nommé Sidou qui filme et poste des vidéos courtes sur le réseau social TikTok. Ses vidéos comiques, où il raconte ses aventures journalières en tant que livreur, génèrent des milliers de vues.

Avec 268 000 abonnés sur TikTok, Sidou est populaire auprès des jeunes qui le connaissent tous comme un “livreur de qualité supérieure ». Deux de ses vidéos ont généré 1,2 et 2,6 millions de vues chacune ! Vous pouvez le retrouver sur TikTok sous le nom d’utilisateur : @SidouStandUp.

Méthodologie Favor’i des internautes

La désignation des « Favor’i 2022 » est le résultat du vote des internautes. Une étude en ligne a été menée par Médiamétrie du 3 décembre au 22 décembre auprès de 4 102 cyber-acheteurs âgés de 15 ans et plus. Les données ont été redressées sur l’étude de cadrage de Médiamétrie (Observatoire des Usages Internet) afin de garantir la représentativité des résultats.

Les prix sont décernés à partir des notes attribuées par les cyber-acheteurs sur 5 critères :

  • Choix des produits
  • Rapport qualité/prix
  • Fonctionnement du site (navigation / ergonomie)
  • Service client (suivi et informations sur la livraison, service après-vente)
  • Responsabilité sociale et économique de l’entreprise (politique sociale, environnementale et économique)

Pour noter un site, l’internaute doit avoir réalisé au moins une commande sur le site en question au cours des 12 derniers mois.

Le vainqueur de chaque catégorie est le site ayant atteint la plus forte note en en moyennant les notes obtenues sur les 5 critères. Le meilleur site de l’année est le site ayant obtenu la meilleure note toutes catégories confondues.

Remarques :

  • Un site peut apparaître dans deux catégories, dans le cas où une catégorie concerne un produit (par exemple produit technique ou habillement) et l’autre un service (par exemple voyage).
  • Les sites ayant obtenu moins de 60 cyberacheteurs répondants ont été exclus pour des raisons de significativité statistique.

Le terrain pour la catégorie Banque en ligne a été conduit du 3 au 23 décembre auprès d’un échantillon de 3 490 internautes.

Les prix sont décernés à partir des notes attribuées par les cyber-acheteurs sur 5 critères :

  • Choix des services en ligne (ouverture compte en ligne, souscription de produits en ligne, gestion de compte en ligne…)
  • Rapport qualité/prix des services de la banque en général
  • Fonctionnement du site (navigation / ergonomie)
  • La Relation client (aide à la gestion des finances personnelles, échanges avec un conseiller, tchat, messagerie en ligne, envoi d’email…)
  • Responsabilité sociale et économique de l’entreprise (politique sociale, environnementale et économique)

Méthodologie Favor’i B2B

Le Favor’i « meilleur site de vente aux professionnels » récompense le site de e-commerce préféré des entreprises françaises pour leurs achats de biens ou de services pour l’équipement de leur entreprise.

Médiamétrie a interrogé un échantillon de 866 entreprises françaises (collectivités locales, industries, professions libérales, artisans-commerçants, entreprises de services) ayant acheté sur les sites e-commerce B2B au cours des 12 derniers mois.  Le terrain a été réalisé du 30 novembre au 20 décembre 2021.

Il a été demandé aux entreprises de noter ces e-commerçants selon 5 critères (choix des produits, rapport qualité/prix, fonctionnement du site, service client, Politique RSE).

3 questions à Philippe de Chanville, Président du Jury et Fondateur de ManoMano

Président du jury des Favor’i cette année, Philippe de Chanville est aussi et surtout le fondateur de ManoMano, le spécialiste e-commerce du bricolage. ManoMano a connu un beau parcours depuis son lancement en 2013 sous le nom de Mon Echelle et son rebranding en 2015, année où la start-up a également remporté le Prix Espoir des Favor’i. Du meilleur espoir au président du jury, Philippe en a fait du chemin. Il revient sur le parcours de ManoMano et nous partage son expérience et sa vision pour réussir aujourd’hui dans l’e-commerce.

1 ) Vous avez gagné le Prix Espoir en 2015, comment est-ce que cette reconnaissance vous a aidé à développer votre business ?

2015 a été une année clé dans la croissance et le parcours de l’entreprise. Lorsque nous avons reçu le Prix Espoir, nous venions tout juste de changer de nom pour passer de Mon Echelle.fr à ManoMano. Une nouvelle étape significative de notre aventure qui marquait aussi le début de notre expansion européenne avec l’ouverture de nos activités en Espagne et en Italie.

Ce Prix en France a été une formidable reconnaissance pour notre approche du secteur du bricolage, maison et jardin où le digital n’existait quasiment pas et pour le travail mené par nos équipes pour construire un futur champion du e-commerce. Deux ans seulement après notre lancement, cette reconnaissance nous a aidés à gagner en crédibilité auprès des marchands et des marques de notre univers et a ainsi permis d’accélérer notre croissance.

2) À votre avis, qu’est-ce qui va être décisif pour gagner ? Comment est-ce que les vainqueurs vont-ils se différencier ?

Le caractère innovant des projets portés par les lauréats est essentiel. Dans le digital et le e-commerce, la taille du marché adressé est aussi un élément incontournable pour assurer la pérennité de son business model.

Au-delà de ces éléments purement business, un élément clé de différenciation selon moi est l’attention portée aux valeurs et à l’impact sociétal qu’ont les vainqueurs dans leurs écosystèmes.

Placer l’humain, dans toute sa diversité de profils et parcours, au cœur des enjeux du e-commerce et du numérique est un défi majeur pour les entreprises. Avec Christian Raisson (PDG de ManoMano), c’est un sujet auquel nous sommes très sensibles depuis le 1er jour de l’aventure ManoMano.

3 ) Comment voyez-vous l’e-commerce évoluer dans les mois à venir ?

Quel que soit le secteur d’activité, les consommateurs ont de nouvelles attentes sur l’impact environnemental et sociétal des produits qu’ils achètent, notamment en ligne via des critères environnementaux, responsables ou éthiques. Il reste difficile aujourd’hui de trouver des informations de qualité sur la provenance réelle, le degré de recyclabilité ou l’impact humain et sociétal (en France ou ailleurs) des produits que nous achetons tous au quotidien. Souvent parce que les filières de production sont encore incapables de collecter et de traiter ces informations.

Tous les acteurs du e-commerce, et c’est le cas pour ManoMano, devront répondre à ces attentes dans les prochains mois et années. Dans un climat par ailleurs toujours pas normalisé du fait notamment de la pandémie et d’une situation économique fragile, le e-commerce a toutes les raisons de continuer à se développer fortement en 2022 pour continuer la mutation digitale qui s’est accélérée depuis le début de cette crise sanitaire.

3 questions à Aude Bourgeois, Directrice Grains & Capsules du Café Joyeux

Café Joyeux est le Lauréat du Prix Éco-Responsable des Favor’i. C’est la première famille de cafés-restaurants qui emploie et forme des personnes en situation de handicap mental ou cognitif. Né en décembre 2017 à Rennes, depuis ce sont 7 autres cafés qui ont ouvert à Paris, Bordeaux, Lyon et même Lisbonne. Café Joyeux est aussi une marque de cafés en grains, capsules et moulu disponible sur son site www.cafejoyeux.com et dont les bénéfices servent à financer les prochaines ouvertures de cafés-restaurants. Café Joyeux souhaite changer le regard sur le handicap et faire de la différence une richesse. Nous avons interrogé Aude Bourgeois, la directrice Grains & Capsule de Café Joyeux.

1 ) Vous avez gagné le Prix Éco-Responsable de l’événement des Favor’i, quelle est l’importance de cette distinction pour vous ?

Cette récompense est importante pour nous car elle prouve que l’on peut réconcilier la performance et l’humain, que la performance doit être au service de l’humain.

Depuis plus de 4 ans nous formons et embauchons des personnes autistes ou trisomiques aux différents métiers de la restauration. Nous avons actuellement 83 équipiers joyeux. Le besoin est énorme… les personnes en situation de handicap mental ou cognitif ont beaucoup de difficultés à trouver du travail en milieu ordinaire, en entreprises.

Pour financer notre développement nous avons lancé notre propre marque de café en grain, moulu et en capsules, sur notre site e-commerce www.cafejoyeux.com. C’est un cercle vertueux car tous les bénéfices de cette activité e-commerce servent à nous développer. Historiquement le site e-commerce a été lancé pour que les personnes qui souhaitent soutenir notre initiative puissent le faire et boire du café joyeux chez eux ou au bureau.

2 ) Quelles sont les prochaines étapes pour développer davantage votre business ?

Nous avons une immense responsabilité auprès de nos équipiers joyeux : poursuivre notre développement et assurer la pérennité de notre modèle économique. Ainsi nous devons utiliser le digital pour développer la marque et les ventes de cafés. Nous souhaitons pouvoir fidéliser les ambassadeurs qui boivent du Café joyeux et les inciter à prendre un abonnement mensuel et ainsi soutenir tout au long de l’année l’embauche de futurs équipiers en situation de handicap. Un autre axe de notre développement concerne les bureaux et les entreprises qui sont heureuses dans le cadre d’une démarche RSE de proposer à leurs salariés du Café Joyeux et de soutenir le projet.

3 ) Comment voyez-vous évoluer le e-commerce dans les mois à venir ?

En ce qui nous concerne, nous avons un enjeu très spécifique pour que les convives viennent dans les Cafés Joyeux.

Le partage est pour nous irremplaçable. Le e-commerce n’est pas seulement une plate-forme d’achat c’est aussi le moyen d’encourager tous les acheteurs de café à venir rencontrer nos équipiers dans nos cafés-restaurants.

Le site e-commerce a néanmoins un énorme avantage : il permet à tout le monde de soutenir la cause des Cafés Joyeux y compris les personnes qui n’habitent pas dans les villes où nous avons nos cafés restaurants.

fr_FRFrench