Cdiscount.com (filiale du groupe Casino), est une plateforme e-commerce française non alimentaire qui réalise un volume d’affaires de plus de 3,6 milliards d’euros en 2018. Le site a pour vocation de favoriser l’accès aux biens et aux services au plus grand nombre, tout en construisant une économie du numérique européenne, solidaire et responsable.

Présentation de l’initiative

De plus en plus de Français affirment être sensibles à l’impact écologique de leurs livraisons e-commerce, et ce, quel que soit leur âge. Une réalité dont Cdiscount a bien pris la mesure, et qui fait écho aux nombreuses initiatives déployées par l’e-commerçant afin de réduire l’impact environnemental de sa supply chain avale – depuis les entrepôts jusqu’aux internautes. Si sa démarche est née il y a 10 ans, elle a connu une très forte accélération ces 5 dernières années.

Le principal objectif du dispositif déployé, est d’adresser l’ensemble de la supply chain en s’attaquant à plusieurs chantiers :

  • Le choix des matériaux utilisés pour les colis
  • La réduction du nombre de camions sur les routes en faisant la chasse au vide à la fois dans les colis et les camions
  • Le recours à des modes de transport alternatifs
  • La gestion responsable des produits invendus et des produits usagés repris chez les clients. 

Pour atteindre cet objectif, Cdiscount a choisi de s’appuyer sur un écosystème de partenaires.  Deux d’entre eux sont plus particulièrement notables : Neopost et Envie.

Neopost conçoit notamment une  machine d’emballage automatisée, capable de réduire drastiquement le vide dans les colis. Baptisée « CVP-500 » (photo ci-contre), elle assure en effet l’optimisation sur mesure et en 3 dimensions des colis de produits mesurant entre 10 et 40 cm. Quatre machines CVP-500 ont déjà été installées dans 4 entrepôts de l’e-marchand. Trois à Cestas et une à Réau, en région parisienne.

Ces machines sont venues s’ajouter aux 3 machines 2D qui permettaient d’ajuster les colis en hauteur depuis 2010.

De plus, au mois d’octobre dernier, Cdiscount a finalisé en compagnie des ingénieurs de l’entreprise Neopost, les derniers réglages d’une nouvelle machine d’emballage : la « CVP-1000 ». Elle est capable de gérer des produits encore plus petits, de 5 à 40 cm, et vise un volume de traitement de 800 colis à l’heure (contre 400/heure pour la « CVP 500 »). L’investissement total sur les machines 2D et 3D est de l’ordre de 10 millions d’euros. 

Par ailleurs, Cdiscount cultive depuis 10 ans un partenariat avec l’association engagée en faveur de l’économie circulaire, ENVIE. Cdiscount a choisi ENVIE car en tant qu’Entreprise de l’Economie Sociale et Solidaire, ENVIE a recours à des personnes éloignées de l’emploi pour mener sa mission et les forme aux métiers du S.A.V. 

Plutôt que de détruire les produits retournés par les clients ainsi que les invendus, l’entreprise a décidé de les confier à ‘l’association, qui les répare et les remet en vente à travers son réseau, ou alors, les recycle entièrement lorsqu’ils sont trop endommagés.

Bilan de l’implémentation

La démarche de Cdiscount s’inscrit de bout en bout de la supply chain avale, avec des résultats sur chaque étape :

  1. Les emballages d’expédition :
  2. 90% des cartons utilisés sont désormais issus de matières premières recyclées bénéficiant de la certification FSC. Le but de ce label est d’assurer que la production de bois ou d’un produit à base de bois respecte les procédures garantissant la gestion durable des forêts.
  3. Les encres à base d’hydrocarbures ont été éliminées au bénéfice d’encres végétales pour imprimer la charte graphique et les adresses des clients, sur plus de 20 millions de colis envoyés en 2018.
  4. Depuis début 2017 tous les calages en plastiques ont été remplacés par du papier kraft.
  • La chasse au vide :
  • Les emballages en 3 dimensions ont permis d’utiliser 30% de consommables en moins (carton et ruban adhésif) et, grâce à la réduction du vide, de diminuer de 30% le nombre de camions circulant sur les routes. Cdiscount est le seul e-commerçant en Europe à avoir investi dans 5 machines permettant d’emballer ses produits en 3 dimensions.
  • D’ici à la fin de l’année 2019, 85% des colis seront emballés de façon optimisée.
  • Depuis 2017 le chargement en vrac de certains camions, au moyen d’un convoyeur, permet de réduire de 25% le vide dans les camions.
  • Le développement de modes de transport alternatifs
  • Cdiscount est le 1er e-marchand à utiliser le TGV pour ses livraisons le jour même vers 5 villes de France : Paris, Strasbourg, Lille Lyon et Marseille.
  • 100% des livraisons de produits de plus de 30kg à Bordeaux et Paris sont réalisées au moyen de véhicules électriques en propre. Dans ces villes les petits produits sont livrés en véhicules électriques par nos partenaires (Chronopost à Paris, Colissimo à Bordeaux) ou en vélo (Stuart à Paris).
  • Cdiscount a recours au ferroutage pour certains transferts de son entrepôt de Cestas à celui de Réau (3 conteneurs par semaine).
  • Les retours et invendus
  • Partenariat avec ENVIE sur la reprise des produits électroniques et électroménagers, étendu depuis 2017 à tous les produits.
  • Aucune destruction d’invendus .
  • Une revalorisation des produits usagés.
  • 530 tonnes de produits confiés par Cdiscount à ENVIE.
  • 7 emplois en insertion, pérennes et non délocalisables, du côté d’ENVIE. ENVIE indique qu’elle a un taux de retour à l’emploi des personnes en insertion de 80%.

Perspectives de développement

L’action de Cdiscount s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue. Les solutions ainsi que les résultats obtenus ont vocation à être poursuivis et même renforcés dans les mois et années à venir. De plus, la plupart des solutions déployées bénéficient à l’activité à l’international de l’entreprise.

Cdiscount souhaite à présent réduire l’impact de la chaine logistique amont (des fournisseurs vers les entrepôts), en engageant un dialogue avec les fournisseurs pour améliorer les pratiques.